album jeunesse bloch
Jeunesse / Lectures

Moi j’attends, Bloch et Cali

Moi j’attends est un album jeunesse , d’une redoutable efficacité sous couvert d’une extrême simplicité !

Un petit garçon tire un fil rouge, un fil à broder, qui symbolise tout simplement celui de la vie qui se déroule, faite de courtes et longues attentes, de grandes et petites impatiences, au fur et à mesure du temps qui passe. A tout âge on attend quelque chose : de grandir, un baiser avant d’aller se coucher, une histoire avant de dormir, que le gâteau soit cuit. Puis son amoureuse, le mariage, les enfants, les petits-enfants, la maladie, la mort… Moi j’attends…

Tout au long des pages et de la vie, le fil rouge nous accompagne. Il s’étire quand c’est vraiment trop long, s’emmêle, se coupe, se rattache… Pour être toujours présent et en relief ! Ce bout de laine matérialisé prend une dimension poétique énorme.

moi j'attends
Moi j’attends, Cali & Bloch, Editions Sarbacane

Un album poignant !

C’est une vie entière qui s’offre au fil des pages ! Et cette vie de petit garçon, c’est aussi la nôtre ! Les mots simples mais forts de Davide Cali, posés là comme une ritournelle, accompagnent à la perfection les illustrations épurées de Serge Bloch. Des dessins auxquels la présence permanente du fil rouge donne à la fois un caractère joyeux, gracieux et saisissant… Un livre ou une lettre reçue (pour reprendre le dessin de couverture), comme un cadeau

Un livre intemporel, indémodable, un album réédité régulièrement qui nous parle tout en poésie de ces questions incontournables que sont la vie et la mort. Une trop courte lecture, un immense moment d’émotion et de plaisir. C’est une histoirequi nous rappelle que ce fil rouge est de toutes les façons, bien trop court!

C’est un cadeau à offrir aux petits parce qu’il est en peu de pages une réponse aux questions qu’ils peuvent se poser. Un cadeau à offrir aux grands parce qu’avec sa poésie et son format il sera un présent délicat. Un cadeau à s’offrir parce qu’il est un indispensable à avoir dans sa bibliothèque.

Commentaires

24 février 2021 à 8h06

Je l’adore!